Mon village sous la neige

Share Button

Pour une fois la météo ne s’était pas trompée : hier, mercredi 7 janvier, les Bouches du Rhône ont été paralysées par une grosse chute de neige…Ca a commencé dès le matin : réveillée par un calme inhabituel, je suis vite allée voir, tout était blanc, et la neige tombait toujours à gros flocons. Il a neigé jusqu’au milieu de l’après-midi, et en fin de compte, il est bien tombé 35 cm dans mon jardin. Une belle neige, épaisse, très dense, un peu collante.

Ici, quand il neige, tout le monde a compris la leçon : on ne va pas travailler, on reste chez soi. Ce qui fait que tout le monde était dans la rue, où aucune voiture ne passait, bien sûr. Les uns prenant des photos, les autres faisant des bonhommes de neige avec leurs enfants, d’autres admirant simplement l’étrangeté de toutes les choses couvertes de neige.

Ce qui est génial, c’est que la neige modifie les rapports humains : on se dit bonjour, on se sourit, on échange quelques mots, là où d’habitude on passe sans s’arrêter.

Parmi les choses très drôles : un monsieur en combinaison de ski, qui nous demande où sont les remontées mécaniques, l’unique chasse neige du village échoué dans un fossé, les bonhommes de neige tous plus marrants les uns que les autres.

Ici, au village, on n’a vu personne à ski, mais j’ai vu des vidéos de Marseille, où des skieurs de fond remontaient la Canebière. Et ce matin, derrière la salle des Fêtes, un gamin en snowboard se faisait tirer par un 4*4…

L’Arc sous la neige, et d’un coup, Les Milles prennent une allure de Canada…

Bien à l’abri sous la génoise !

La petite maison sous la neige.

C’est ma rue !

Marcel, the family snowman

Ce matin avec un rayon de soleil, c’est magique.

 Et voilà, je profite de l’occasion pour vous souhaiter la meilleure année 2009 possible.

Share Button

Une réflexion au sujet de « Mon village sous la neige »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *