Mon Avignon…

Share Button

Comme chaque année j’ai craqué et passé plein de temps à Avignon, et vu plein de belles choses !

Tout d’abord, mes 2 coups de cœur absolus :

gorky– à 17 h 15 à l’Alibi (rue des teinturiers), « Balles populaires ». C’est un conteur qui jongle, ou un jongleur qui conte, on ne sait pas trop. Gorki (c’est son nom) nous raconte sa vie, et nous transforme en amis en moins d’une heure… Un moment magique dont on sort avec le cœur tout chaud.
www.lesitedegorky.com

– A 22 h 15 au Cabestan, « le Quatuor vagabond en Trio ». Trois musiciens aussi talentueux que déjantés nous font vibrer autant que leurs instruments. On voudrait que ça ne s’arrête jamais.
www.lequatuorvagabond.com

Ensuite, 6 spectacles vraiment très bien, mais sans le supplément d’âme qui nous a fait craquer pour les 2 premiers :

– « Les Accrostiches », dans l’après midi au Collège de la Salle. Les Accrostiches dans une forme éblouissante, en compagnie d’Octave, musicien extraordinaire. Plein les yeux, plein les oreilles, un grand moment de bonheur.
www.lesacrostiches.com

triskel
– « Triskel » vers 22 h 45 au Chien qui fume. La perfection absolue, du cirque beau comme on n’en voit jamais. L’émotion naît de la perfection.

– « Les Bonimenteurs » au Rouge Gorge, le soir. Un peu fatigués par la chaleur et par Avignon, mais toujours remarquables. On a du mal à croire que ça puisse être de l’impro. Toute la salle pliée en 2 de rire …

cinq de coeur

– « 5 de cœur », spectacle « Chasseurs de sons » au Balcon dans l’après midi. 5 chanteurs (remarquables) multicolores, et un spectacle juste et drôle.

– Dans un registre vraiment déjanté : « La chorale de saint Fulbert » le soir au Bourg Neuf. Depuis le temps que je craquais sur leurs annonces de spectacle, je n’ai pas été déçue. Parodique et très amusant.
www.acidu.com

histoire amère d'une douce frénésie

– Histoire Amère d’une douce frénésie : le spectacle préféré de Philippe cette année. 3 personnages, 1 homme, 2 femmes, le trio classique traité avec légéreté et cynisme… Une petite merveille.

Après, j’ai vu beaucoup d’autres choses, des mieux et des moins bien, mais celles là ne devraient pas vous décevoir quels que soient vos goûts…

Bon, bien sûr cette année pour tout simplifier, il y a 2 catalogues, et 2 cartes (qui s’appellent toutes les deux Off, hi hi hi), (avec pas les mêmes spectacles dedans !) ce qui ne facilite pas vraiment la vie. Apparemment les 2 cartes sont acceptées à peu près partout, avec sans doute un plus pour la carte Off AFC (celle en couleur). La carte Off AFO (celle en rouge et blanc, celle qu’on connaissait) semble un peu en perte de vitesse.

Share Button

2 réflexions au sujet de « Mon Avignon… »

  1. Ca c’est ben vrai, sauf un petit bémol pour Triskel. Sans doute parfait, mais un peu froid et du coup je n’ai pas ressenti l’émotion.

    Et tu as oublié les spectacles du dernier jour, Xavier Mortimer et David Dimitri ne mériteraient-ils pas une petite note ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *