Krowki…

Share Button

A chacun sa madeKrowki.jpgleine, la mienne s’appelle Krowki.

Krowki, c’est le pluriel de krowka (la petite vache), c’est du polonais, et ça désigne le meilleur bonbon du monde, un caramel au lait, de ceux que les anglais appellent Fudge, c’est à dire à la fois croquant et fondant.

Quand j’étais petite, en Pologne donc, c’était LE bonbon. Emballé dans son papier jaune et blanc, avec le dessin de la petite vache noire et blanche, je le reconnaîtrais n’importe où, n’importe comment.

Les années passant, mais mon enfance s’étant globalement déroulée dans le bloc de l’est, le krowki (oui, je sais, je devrais dire le krowka, mais c’est comme ça, d’ailleurs c’est impossible de n’en manger qu’un…) a continué à faire partie de ma vie.

Plus tard, je me souviens de mon émotion et de ma joie à le retrouver inchangé lors d’une mission en Pologne à la grande époque de Solidarnosc.

Dans certaines chaînes de magasins de bonbons en France, on trouvait parfois des krowki ! L’occasion à chaque fois de reprendre une petite bouffée d’enfance. Au point que pour mes propres enfants, qui n’ont pourtant jamais mis un pied en Pologne, ce bonbon est également devenu mythique.

krowki2.jpgLa Pologne avançant à grands pas sur le chemin du capitalisme, le krowki a été relooké, il est même maintenant produit sous plusieurs marques commerciales…

Le goût n’a pas changé, c’est toujours cette texture inimitable et ce goût de caramel au lait (pour le goût : sucette Pierrot Gourmand, encore une madeleine…).

Et j’ai même découvert, à l’occasion de cet article, que des recettes de krowki circulaient sur internet. Je ne les ai pas encore testées, mais je vous les livre quand même, et j’attends vos commentaires !

Recette n°1

1/2 litre lait
400g sucre
50-100g beurre

Faire chauffer le sucre dans le lait en remuant constamment jusqu’à ce que le mélange épaississe et commence à dorer. Attention, continuez à tourner, ça peut vite brûler.

Oter du feu et ajouter le beurre.

Etaler sur une plaque non adhésive, et couper en rectangles quand ils sont froids.

Recette n°2

-1/4 l de lait

-1 litre de sucre

-1 boîte de lait concentré sucré

-6 cuillers à soupe de lait en poudre

Faire cuire le tout à feu très doux pendant 1 h en remuant régulièrement.

Oter du feu, et ajouter 12 cuillers à soupe de beurre. Bien mélanger.

Etaler sur une plaque, laisser refroidir et couper en rectangles.

Le concours du meilleur Krowki est ouvert ! Et je m’auto-proclame arbitre et goûteur en chef. N’hésitez pas à me faire parvenir vos échantillons…

Share Button

5 réflexions au sujet de « Krowki… »

  1. Moi ma madeleine ce sont les caramels Magnificat, ça doit être un peu pareil, alors j’ai tenté la première recette, mais j’en ai déjà mangé avant que ça ne se solidifie, je me suis alors dis qu’un
    jour je pourrais me suicider aux caramels, ce serait une belle mort… j’attends donc la fin de la solidification mais ça a pas l’air de venir, je vous ferais un compte-rendu !

  2. Oui les Magnificat je crois pas avoir passé un seul jour sans en avoir dans ma poche…

    Et bouh non ça n’a pas vraiment durcit, mais tout tout doucement je pense que ça va finir par durcir, je suis quand même surprise je pensais que ça serait dur tout de suite, c’est peut-être ce qui
    leur permet ensuite de rester souples au milieu, comme la pâte de coing qui cristallise autour et reste fondante au centre !

    Pour l’autre recette j’avoue que le litre de sucre m’a un peu fait reculer, mais je suis tentée quand même si quelqu’un a essayé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *