Un baiser

Un baiser, mais à tout prendre, qu’est-ce ?

Un serment fait d’un peu plus près

Une promesse plus précise

Un aveu qui veut se confirmer

Un point rose qu’on met sur l’I du verbe aimer…”

Francesco_HAYEZ_Le_Baiser_1859_huile_sur_toile._Pinacoth_qu.JPG

Découvert à Milan, le Baiser de Francesco Havez.

Je l’aime depuis toujours, celui de Klimt.

Gustav_KLIMT_Le_Baiser_sterreichische_Galerie_Vienne_Autric.JPG

Archi connu, mais si plein d’ardeur celui de Rodin :

Auguste_Rodin_1840_1917_Le_Baiser_1888._Mus_e_Rodin_Paris-JPG

Si fusionnel, celui de Brancusi :

Constantin_Brancusi_1876_1957_Le_Baiser_pl_tre_1908_1909._C.JPG

Archi-connu aussi, le Baiser de l’Hôtel de Ville de Doisneau.

doisneau-robert-le-baiser-de-l-hotel-de-ville-paris-1950.jpg

J’aurais bien aimé insérer la scène finale de “4 mariages et un enterrement”, le baiser sous la pluie d’Andy mac Dowell et Hugh Grant, mais pas moyen de la trouver.

Alors, à défaut, je termine par ce poème de Louise Labbé, où palpite le désir :

“Baise m’encore, rebaise-moi et baise :
Donne m’en un de tes plus savoureux,
Donne m’en un de tes plus amoureux :
Je t’en rendrai quatre plus chauds que braise.

Las, te plains-tu ? Là, ce mal je l’apaise,
T’en donnant dix et d’aussi doucereux.
Ainsi mêlant nos baisers si heureux
Jouissons-nous l’un de l’autre à notre aise. “

Et vous, quels sont vos baisers préférés ?

2 réflexions sur « Un baiser »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *