Tartare de printemps au gingembre et à la coriandre

Share Button

Le printemps arrive enfin… Même si le temps reste incertain et pas très chaud, c’est perceptible à d’innombrables petits détails, et en particulier au fait que nous avons aujourd’hui déjeuné sur la terrasse !

Premier déjeuner sur la terrasse de l’année, ça méritait un repas spécial… Et voici donc le résultat d’une expérience qui s’est révélée incroyablement savoureuse !

tartare

Pour commencer, il faut quelques centaines de grammes de boeuf (morceau à fondue, rôti ou autre), un bon couteau sans dents (je conseille les couteaux en céramique), un amoureux prêt à jouer les petites mains, un bon morceau de gingembre entier et de la coriandre, du sel, du poivre et un peu de tabasco.

Bien sûr, il ne s’agit pas de hacher la viande, pour obtenir un magma innommable, mais bien de la couper en tous petits cubes. Après divers essais, la meilleure technique, pour moi, consiste à couper des tranches aussi fines que possible, le recouper en lamelles puis en mini cubes. Ce n’est pas si long, avec un bon couteau !

Pendant ce temps, l’amoureux pourra suivant la même technique couper le gingembre en tous petits cubes, puis émincer la coriandre.

Une fois les trois éléments rassemblés, il ne reste plus qu’à saler, poivre et à ajouter quelques gouttes de tabasco. Le résultat est d’un fraîcheur toute printanière, explosant de goût et également fort joli à voir.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *