Soupe froide de courgettes parce qu’il fait chaud…

Share Button

Quoi ? Est-ce possible ? Je retrouve le chemin de ce blog, franchement délaissé depuis, j’ai honte de le dire, plus de 2 ans…

Et bien oui, je profite d’une relative accalmie dans mon emploi du temps, qui se conjugue de façon heureuse à la découverte d’une nouvelle recette parfaite pour cette période de quasi-canicule.courgettes

Je remercie aussi Véronique, sans qui cette soupe – et donc cet article – n’auraient pas vus le jour, puisque c’est elle qui m’a offert une courgette poussée dans son jardin (belle bête, elle faisait quand même plus d’1 kg 😉

Et enfin, je dois préciser que sans mon dernier coup de foudre, un sublime blender rouge de chez Magimix dont je suis totalement amoureuse, je ne me serais pas non plus embarquée dans cette recette.

Soupe froide de courgette au chèvre frais et à la menthe

Je me suis fortement inspirée d’une recette trouvée sur Marmiton, et qui de fait est parfaite.

Comme ma courgette était énorme, je l’ai épluchée et j’ai enlevé les graines au milieu. Avec des courgettes de taille plus classiques, je pense qu’éplucher à rayures est largement suffisant, et donnera sans doute une couleur verte plus soutenue à la soupe.

J’ai coupé la courgette en gros morceaux, et les ai cuits 10 mn à la vapeur dans le panier de la cocotte minute. Une fois refroidis, je les ai juste passés au blender avec un chèvre frais type Chavroux, du sel, du poivre et quelques feuilles de menthe (une dizaine, pas trop, sinon ça domine trop – conseil, goûtez au fur et à mesure pour doser).

menthe

Une nuit au frigo, et dégustée bien fraîche c’est sublime !

Malheureusement je n’ai pas fait de photo pour que vous puissiez apprécier la jolie couleur vert amande de cette soupe, à peine relevée par les petits morceaux de menthe…

Je pense qu’elle doit être délicieuse aussi avec d’autres types de fromage frais ou non, et d’autres herbes, comme du basilic, mais là c’est parfait avec la fraîcheur du petit goût de chèvre frais, la menthe et l’onctuosité des courgettes et du chèvre frais.

Et bientôt, je teste un velouté de carottes, goûté dans mon toujours super restaurant « Chez Elles » à Eguilles et à la seule pensée duquel mon blender frétille déjà !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *