Petite chronique tardive d’Avignon

Share Button

Petite année pour Avignon… Je ne parle pas du nombre de spectacles proposés, dont il paraît qu’il dépasse les 940 rien que pour le Off. Non,  non, petite année pour moi, aussi bien question quantité (12 spectacles cette année, 25 l’an dernier) que qualité.

On avait pourtant bien commencé, en emmenant un troupeau de nos amis découvrir Avignon. En groupe on ne peut pas trop prendre le risque d’improviser , on avait donc prévu des valeurs sures.

« L’ombre Orchestre », de Xavier Mortimer, que je n’avais pas pleinement apprécié l’an dernier pour cause de fatigue (c’était mon 25° spectacle, quand même…). Là c’était l’occasion de le voir dans de bonnes conditions, et il faut bien reconnaître que ça valait la peine !

Xavier Mortimer, c’est le croisement improbable d’un lutin et d’un angelot ; il sait jouer de toutes sortes d’instruments, jongler, faire de la magie, c’est un merveilleux mime, et son spectacle, au croisement de tous ces arts se savoure comme un moment de rêve.

C’est parfait, charmeur, drôle, touchant. Allez-y à l’occasion, vous ne le regretterez pas. D’ailleurs, il sera le 3 octobre à Rousset, et moi aussi…

Et pour tout savoir sur lui : www.xaviermortimer.com

Après, on a revu l’inoxydable « Duel », mais est-ce parce que c’était la 4ème fois que je le voyais, ou est-ce que les artistes n’ont plus le feu sacré (ça fait quand même 4 ans qu’ils tournent ce spectacle), c’était un peu moins bien, un poil hysthérique, même si ça reste du grand spectacle musical. Je suis toujours aussi fan de « Musique mon amie »…

Ensuite, on a passé 4 jours en Avignon, un Avignon bien calme cette année, ce qui n’est pas désagréable.

Je ne vais pas tout citer, juste mes préférés :

 » La famille Moralles » à la Barthelasse : du cirque comme on l’aime, en famille ou presque, avec un niveau technique impressionnant, de la gaieté, des chansons.

Leur site est à leur image : www.lafamillemoralles.com

 

Un petit bijou : Le voyage de Pytheas, raconté par Clément Goguillot.


Pytheas, c’est un navigateur, un scientifique et un aventurier marseillois, période grecque (200 av JC). Il est allé jusqu’au cercle polaire sur un navire à voiles et à rames, et son odyssée est incroyable.

Clément nous la raconte à sa façon merveilleuse. Chemin faisant, on apprend plein de choses, on s’amuse, mais surtout, on est captivé par la magie du conte.

www.clement-goguillot.fr

Voilà, Avignon c’est fini, le WE prochain, c’est Pernes les Fontaines…

A suivre…

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *