N’importe quoi…

Share Button

Emmenant un ami du nord visiter Avignon et découvrir cette merveille du monde qu’est le Palais des Papes, j’ai commencé par rire en voyant sur la place un gigantesque éléphant de bronze (?) la tête en bas, posé sur le bout de sa trompe.

J’ai beaucoup moins ri quand j’ai découvert que ce même artiste (enfin, artiste, moi j’appelle ça de la merde, pas de l’art) avait semé ses déchets dans le palais, et particulièrement dans l’endroit que je préfère, la Grande Chapelle. Ca s’appelle soit disant une expo… Moi je prétends que des gamins de 1ère année de maternelle n’auraient rien fait d’aussi laid, d’aussi vain, d’aussi inutile, d’aussi stupide.

gisants.jpg

Un exemple : les deux magnifiques gisants (ci contre sur la photo) ont le visage couvert d’une sorte de bouse de terre cuite… on ne sait ni pourquoi, ni comment, c’est juste laid.

Et dans la grande chapelle, les petits tas de terre sont semés un peu partout, peut être pour nous rappeler que si ça c’est de l’art, on n’est pas dans la merde…

Bon le type qui a commis ça s’appelle Miquel Barcelo, et il y a longtemps que je n’ai pas vu aussi minable et suffisant. Quand je pense qu’il a dû être payé un pont d’or pour semer ses bouses, je me dis que je devrais me mettre à faire n’importe quoi moi aussi.

Share Button

4 réflexions au sujet de « N’importe quoi… »

  1. Incroyable ! ces oeuvres d’art ne sont-elles pas classées et protégées ? N’y a-t-il pas un moyen pour le citoyen-contribuable de protester ? En ces temps de rigueur, puisque le mot est maintenant
    admis, quel gaspillage !

  2. C’est de la petite bière! Il y a quelques années, à Londres, c’était de la VRAIE bouse d’éléphant qui était exposée; l’artiste a même eu des problèmes incroyables avec la douane pour importer sa
    « matière ».

  3. Je sors des expos Barcelo… ébloui! Comme quoi, tous les gôuts sont dans la nature!
    La bêtise revendiquée, alliée à l’inculture… ça fait dire beaucoup de conneries!
    Nombreux sont les gens qui pensent pouvoir « faire du Picasso », comme en maternelle! Faut-il les plaindre ou les éduquer?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *