ma cantine

Share Button

Bizarrement, je n’avais pas encore fait d’article sur le resto que je fréquente le plus, où je mange quand même une à deux fois par semaine, avec toujours le même plaisir.

Il s’agit d’un resto-bar à vins qui s’appelle « Aux racines du Vin » et qui a le bon goût de se situer dans la zone des Milles, à exactement 150 m de mon bureau (bon, je sais, pour vous, c’est peut être moins pratique…).

Aymeric, Patrick et Sébastien m’accueillent chaque fois comme une vieille amie, (et contrairement à d’autres endroits où c’est assez commercial, là j’ai vraiment l’impression que c’est sincère !), et de fait l’ambiance générale est à la fois chaleureuse et efficace.

Au départ, ça devait être plutôt une boutique de vins, avec des cours de dégustation, mais au fil du temps et de la demande, ils se sont mis à proposer des petites assiettes, des planches de charcuterie et de fromages, des salades, un plat chaud l’hiver et depuis cet été la plancha du jour, le tout entre 8 € et 15 €.

Tout est à la fois simple et bon. Mais le concept même de ce bar à vins est ludique et intelligent : une trentaine de vins sont proposés au verre, grâce à des machines assez sophistiquées. Muni d’une carte à puce, vous pouvez tester des mini doses de tout ce qui vous tente, ou vous offrir un grand verre de ce que vous aimez.

Malheureusement, cet endroit génial risque de fermer dans les mois qui viennent (histoire de gros sous). Outre que j’en serais fort marrie (c’est vrai ça, où je vais aller manger moi ?) ce serait dommage pour tout le monde. Alors, pendant qu’il est encore temps, allez-y, pour en profiter et pourquoi pas pour leur dire de ne pas fermer !

Aux Racines du Vin
50 rue Henri Bessemer
13290 les Milles
Tel : 04.42.54.58.22

PS (juillet 2010) : Finalement, et heureusement, ma cantine n’a pas fermé. Et je vous conseille d’aller goûter les petits plats de Romain, le nouveau chef, et d’apprécier l’accueil de toute l’équipe.

PPS (février 2011) : La direction du resto vient de changer. Romain est toujours aux fourneaux (heureusement) mais je m’interroge sur l’évolution à venir… Première impression mitigée. A suivre !
PPPS (janvier 2015) : Ayant changé de boulot, j’ai aussi changé de cantine, et sans trop de regrets, vu que l’endroit a perdu son charme.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *