Recette de saison : la Galette des Rois

Share Button
Oui, je sais, ça fait longtemps ! Mais la fin de l’année fut dure avec pas beaucoup de temps pour relever la tête… C’est la saison et Caroline me la réclame, voilà donc ma recette de galette des rois. Après avoir passé des années à tester  toutes sortes de frangipane, je considère modestement avoir trouvé LA recette ultime…

Il faut bien sûr deux rouleaux de pâte feuilletée (je vous conseille la pâte feuilletée pur beurre de Carrefour). Je ne me suis pas encore lancée dans l’aventure de la pâte feuiletée maison, c’est galère, et si on les choisit y’en a d’excellentes dans le commerce.

Le petit truc en plus qui va transformer votre galette en délice : commencez par beurrer très largement le moule avec du beurre salé (celui avec les cristaux de sel, c’est le mieux) et du coup, ne mettez pas la feuille de papier sulfurisé fourni avec votre pâte feuilletée.

Pour la frangipane : battre 100 g de beurre fondu avec 90 g de sucre, 100 g de poudre d’amande, 2 oeufs et quelques gouttes d’extrait d’amande amère.

Etaler la première pâte feuilletée au fond d’un moule à tarte (grassement beurré avec du beurre salé) , verser la frangipane, ne pas oublier de cacher une fève, et poser la deuxième pâte feuilletée dessus.

Là, il va vous falloir un 3ème oeuf : avec le blanc vous allez souder les deux épaisseurs de pâte ensemble (en insistant bien, ça a tendance à s’ouvrir à la cuisson). Avec le jaune dilué dans un peu de lait, vous allez dorer le dessus de la galette après l’avoir quadrillé avec la pointe d’un couteau. C’est la seule difficulté technique de la recette : séparer le blanc et le jaune de l’oeuf, n’est-ce pas Caroline ;-))

Y’a plus qu’à mettre à four assez chaud jusqu’à ce que la galette soit bien dorée, avoir le courage de laisser refroidir et voilà !

Quand j’étais petite, le plus jeune allait sous la table, et c’est à lui que revenait la lourde responsabilité d’attribuer les parts… Que de coups de pied perdus !

Bientôt, les crèpes de la chandeleur…

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *