Jordanie des merveilles

Share Button

Même si je n’ai pas dû manquer à grand monde, il y a longtemps que je n’ai rien écrit sur ce blog. Et pour cause : un merveilleux voyage en Jordanie dont je reviens à peine, les yeux éblouis.

Petit voyage prise de contact, juste pour avoir envie de revenir trés vite.

Amman, grande ville au milieu de rien, des quartiers résidentiels pleins de villas « tape à l’oeil », un centre commerçant un peu « souk », et quelques vieux vestiges. Rien d’exceptionnel, à part les habitants, agréables et souriants, accueillants dés qu’on entame le dialogue.

Madaba, la ville des mosaïques, personellement je n’ai pas trop accroché, la vue du Mont Nebo époustouflante malgré la brume, et enfin Kerak, le château semi-enterré des croisés. J’y aurais bien passé la journée, à explorer toutes les petites salles, mais il a fallu partir top tôt.


Jerash, des ruines romaines à perte de vue, sous un soleil magnifique, un site vraiment passsionnant.


Et bien sûr, Petra la belle. Difficile à croire, mais c’est encore plus beau, plus merveilleux, plus exceptionnel, plus hallucinant que tout ce qu’on peut imaginer. On y a passé 2 jours mais j’y serais bien restée encore un jour ou deux.
Les larmes aux yeux en arrivant devant le Khazneh au bout du Siq, et oui, c’est comme dans le film, et je suis là devant cette image de la perfection.

Le site grandiose, immense, les milliers de tombeaux creusés dans la roche, la couleur de la roche, qu’on dirait peinte à la main façon papier reliure…
La montée au Deir, encore une fois l’impression d’être dans le film, le haut lieu du sacrifice, attention au vertige…
Courir pour arriver en haut de la Khubta et découvrir le Khazneh vu du dessus… mais hélas, il aurait fallu être là le matin pour la lumière… Ca ne fait rien, je reviendrai.

Le désert du Wadi Rum, les dunes de sable rose, le campement de Babaorum avec ses tentes bien rangées, la soirée autour du feu, et les jordaniens qui nous apprennent à danser, l’arak qui coule à flot…


La mer morte, grise et huileuse, et nous dans le rôle des animaux du zoo… mais on pourra dire, j’y étais !

Retour à Amman et dernier dîner dans un lieu magnifique, ancien caravansérail, joliment restauré.

Les jordaniens gentils et chaleureux, un peu contaminés par le tourisme à Petra, mais on peut les comprendre, et partout ailleurs hospitaliers et généreux.

Wael, notre guide savant qui a réussi en peu de temps à nous faire aimer son pays, ses sonneries de téléphone et la musique du dernier samouraï… le sourire de Brahim, notre chauffeur.

Et puis un groupe super, enthousiaste et chaleureux…

I’ll be back !

Et pour admirer les photos des participants : http://jordanie.eds.free.fr

Share Button

Une réflexion au sujet de « Jordanie des merveilles »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *