H1 N1 sécu coulée

Share Button

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas… Ce matin, une bonne raison de me mettre en colère. Voilà ci dessous un mail que m’a envoyé ma soeur Jeanette*. C’est donc une histoire tout à fait vraie, et vérifiable, qui concerne directement ma nièce, mon beau-frère et ma soeur.
 » Cécile* mouchant un peu et étant fatiguée avec de la fièvre, Pierre* l’a emmenée chez le médecin. Celui-ci a décrété, sans vérification ni analyses, qu’il s’agissait de la grippe A, a prescrit du Doliprane, un anti-inflammatoire (?!) et un sirop contre la toux sèche (re?!?! …alors que la sienne était grasse, mais la grippe A « doit » s’accompagner de toux sèche), un spray nasal apparemment à la cortisone (on se demande pourquoi à la cortisone) + un paquet de 100 masques (oui, oui, 100 !).
Finalement la fièvre s’est arrêtée toute seule et n’aura duré qu’une journée. Il reste les symptômes d’un gros rhume……..mais même pas d’une grippe ordinaire !
Pourtant Cécile* (et combien d’autres ?) va rentrer dans les statistiques du nombre de malades de la grippe A.
Voilà comment on gonfle les chiffres du nombre de personnes atteintes pour bien faire peur à tout le monde et essayer de nous fourguer leur merde de vaccin.
Un peuple sous l’emprise de la peur se laisse plus facilement manipuler…
Alors, la grippe A ? une entreprise de diversion pour nous faire avaler d’autres couleuvres ?
Autant dire que quand j’entends à la radio que l’épidémie progresse beaucoup, je suis partagée entre le ricanement et la colère noire !
Et ne parlons pas du déficit de la sécu, que l’on ne pouvait pas mieux creuser davantage…….pour rien !
Euh, non, pas pour rien, suis-je bête ! ……..pour le plus grand bénéfice des grands labos ! Voilà, je vous laisse diffuser l’info si vous la trouvez importante.

* J’ai changé les prénoms à la demande des intéressés, mais l’histoire n’en est pas moins vraie.

Share Button

3 réflexions au sujet de « H1 N1 sécu coulée »

  1. Je suis d’accord avec presque tout. Ceci étant, Marc qui, en tant que responsable de nombreux parsonnels a suivi de très près la question, m’a indiqué que, en fait, les statistiques étaient
    élaborées non pas à partir des données de tous le médecins mais uniquement de ceux qui constituent le réseau sentinelle et qui, eux, ne diagnostique le fameux virus qu’après analyse.
    Et combien d’autres gaspillages « sécu » dus à des réglements inutiles !

  2. Je suis enceinte donc je fais partie des personnes « sensibles ». Deux cas puis trois de grippe se déclarent dans l’école où j’enseigne. J’appelle info-pandémie grippale (0,15 € la minute, même pas
    gratuit…), on me demande si je me suis faite vaccinée. Je réponds un que je n’ai pas encore reçu le bon (alors que je fais sois-disant partie des personnes prioritaires), deux que de toutes les
    façons, dans le cas actuel, ça ne servirait à rien puisque le vaccin ne protège pas tout de suite. La dame me dit alors de prendre conseil auprès de mon médecin traitant. Bravo info-pandémie… Le
    médecin me parle lui aussi de vaccin, je lui ressors les mêmes arguments, il me demande si j’ai contacté ma gynéco. Il me conseille aussi d’éviter au maximum les contacts avec les élèves. Je me
    demande comment je dois faire… Bravo, le médecin… Ma gynéco me sermonne : on ne met pas les gens en arrêt maladie pour ça (ce n’est pas un arrêt maladie que je veux, c’est un conseil, savoir
    quels sont les risques réels pour mon bébé), et me dit qu’éventuellement je peux prendre du tamiflu en préventif mais que me connaissant, elle doute que je veuille. Elle a bien raison, leurs
    merdes, ils peuvent se les garder. Et mon bon de vaccination, que j’ai enfin reçu, qu’elle joie, je me suis dit que je pourrais peut-être le revendre sur e-bay !!! Hihihi !

    Ce qui m’agace, c’est que tout le monde fait semblant de savoir mais personne ne s’engage vraiment, on envoie la décision à l’autre.

    Ce qui me consterne, c’est que pas un ne m’a parlé de renforcer le système immunitaire afin de mieux résister au virus. Pas compliqué pourtant : une séance chez la médecine chinoise, un citron
    chaud à jeun, de l’extrait de pamplemousse… je sais moi ? Évidemment, ce n’est pas remboursé par la sécu, c’est en dehors du système.

    C’est de plus en plus évident qu’on veut nous endormir, nous abrutir, comme ça on ne parle pas des vrais dangers comme la privatisation des services publics, la pollution, je sais moi. Et
    effectivement, à mon boulot, un repas sur deux se passe à parler de la grippe A. Pas la peine d’avoir la télé, je suis incollable sur tout ce qui s’est dit.

    Camarades, restons debout et luttons !
    ou alors installons-nous en Ardèche et construisons un monde meilleur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *