Festival de Pernes les Fontaines

Share Button

Le festival de Pernes les Fontaines, c’était le WE dernier. Un an qu’on l’attendait, qu’on se préparait.

Et cette année, en plus, l’occasion de faire voir du pays au camion, et de se prendre pour des « vrais »…

Première déception : à notre arrivée au stade aimablement converti en camping pour les festivaliers par la mairie de Pernes, il a beau n’être que 18 h 30, l’ambiance est déjà craignos, et dans le seul coin où on peut caser le camion, on sent que les bières ont déjà dû couler à flot ! Des mecs bien bourrés, des chiens plus ou moins dressés… on se demande ce qu’on est venus faire là, et on se rend douloureusement compte qu’on est beaucoup plus bourgeois que bohèmes…

Mais bon, on va rater le spectacle de nos amis les Arts Felus, alors on laisse le camion,et on court voir le pestacle, Les Mondes à l’Envers.C’est trés bien, une version épurée de leur précédent spectacle (la maison accidentée), plus recentrée sur le cirque et moins prise de tête. http://www.artsfelus.fr

Cerise sur le gâteau, en discutant avec eux après le spectacle, ils nous sortent une sacrée épine du pied, en nous trouvant un coin sympa pour poser notre camion. Là ambiance beaucoup plus cool, personne n’a l’air bourré dès le matin, et personne ne joue du djembe au milieu de la nuit ! Merci encore à eux.

Sinon, le festival cette année, c’est un peu décevant : pas beaucoup de spectacles qui nous intéressent, et encore bien moins qui nous plaisent.

Quelques exceptions, dont une de taille.

– La compagnie Isis  (http://www.cieisis.org/) présente son cabaret : un diaboliste impressionant, un duo de main à main sublime, des danseurs de hip hop et même deux adorables contorsionistes. On a tellement aimé le spectacle qu’on l’a vu 3 fois ! Pour ceux qui suivent, le duo de main à main,  c’est la Cie Prêt à Porter (http://ciepretaporter.free.fr ) un de mes coups de coeur d’ Avignon en 2006 dans « Histoire amère d’une douce frénésie ». Là ils ne sont que 2, mais c’est trés trés bien aussi.

Gaveo (www.gaveo.com ) : encore du diabolo et du jonglage. La trame de l’histoire est un peu faible (l’élève qui dépasse le maître), mais ce sont les meilleurs diabolistes que j’aie jamais vu !

l’Orchestre à 20 centimes : ils viennent de Blois, le plus jeune a 13 ans, le plus vieux ne doit pas dépasser 25 ans, ils jouent bien, c’est sympa, gai et plein de pêche.

– In6danse : danse contemporaine + hip hop : ça peut donner le pire, là c’est vraiment magnifique ! 6 jeunes danseurs, des chorégraphies subtiles et une vraie qualité de danse. Ils viennent de l’Isle sur Sorgue, et je n’aurais pas imaginé que des danseurs de cette qualité puissent émerger dans une si petite ville !

– Et quand même, Antoine Le Menestrel de la Compagnie Lézards Bleus : il grimpe aux murs, frappe aux fenêtres, se fait inviter par les dames et les demoiselles abritées derrière ces fenêtres. En fait il cherche l’amour ou son âme soeur…

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *