Archives pour la catégorie Un Peu De Tout…

Y’a plus de bébés…

Mes enfants à moi sont un peu grands, et je ne suis pas du tout (mais alors VRAIMENT PAS DU TOUT) pressée de devenir grand mère, mais reconnaissons que ces photos donnent envie de recommencer à jouer à la poupée… sauf le petit livre « HTML for my baby » que je trouve simplement inquiétant !

Alors, on commence par le bonnet de Maître Yoda en deux versions… Je suis sure que mes copines tricoteuses vont adorer !  Au vu des nombreuses personnes m’en demandant les explications, je précise que ce sont des photos trouvées sur le web et que je n’ai pas les explications de ces modèles ! J’ai trouvé un modèle ressemblant ici, et on peut l’acheter tout fait sur etsy.

bonnet-yoda2.jpg

Continuer la lecture de Y’a plus de bébés… 

Urgences

Une longue soirée aux urgences… La rencontre d’un monde particulier, des morceaux de vie, des histoires de quelques secondes…

Première constatation, et après on n’en parle plus : quel temps on passe à attendre ! Mais en même temps, c’est pendant ces moments d’attente, moments arrétés où on ne peut de toute façon rien faire d’autre, que se révèlent toutes ces histoires.

Continuer la lecture de Urgences 

Stylish Blogger Award

Ma très chère Clair de Plume me fait l’honneur de me décerner un Stylish Blogger Award… Outre le fait que je sois toute émue, je me vois donc tenue par le règlement de vous révéler sept (oui, 7 !) secrets sur moi.

Ca va être compliqué… J’ai peu de secrets, mais ceux que j’ai, j’y tiens… Et même si bloguer c’est révéler volontairement des morceaux de soi, sept d’un coup, comme ça, des pas trop inavouables quand même, mais pas trop banals non plus, où vais-je donc les trouver ? Continuer la lecture de Stylish Blogger Award 

15 illustrateurs

J’ai été taggée par Za qui, après 15 auteurs, propose de citer, sans trop réfléchir 15 illustrateurs.

« 15 dessinateurs / illustrateurs » !

Qu’ils soient illustrateurs, dessinateurs de BD, vivants ou trépassés, mettez à l’honneur ceux qui enchantent vos mirettes, ceux qui vous font rêver, ceux qui vous font rire, ceux qui vous plantent un monde en quelques traits, ceux sans qui vos bibliothèques seraient bancales, ceux sans qui vos lectures manqueraient de sel ! Et soyez forcément frustré(e)s d’en oublier, de n’en citer que quinze (vous pouvez en citer plus, on s’en fiche, en fait !).

Alors, je me lance, et voilà ma sélection, moins artistiquement mise en scène que Za, mais c’est comme ça…

Continuer la lecture de 15 illustrateurs 

Maminette

Comment croire que tu ne sois plus là ?
Toi qui as toujours été le phare qui nous guidait, la force qui nous reliait, l’ancre de nos vies vagabondes.
Ce matin encore, je me disais : « il faudra que je demande à Maminette… »
Tu avais encore tant de choses à faire ici. Nous avons toujours tant besoin de toi, de ton énergie, de ta disponibilité, de ton sourire.
Tu es partie comme tu as toujours vécu, à toute allure.
Je sais que tu es heureuse d’avoir enfin retrouvé Francois-Xavier. Il y a longtemps qu’il t’attendait.
Soyez heureux tous les deux.

Schtroumpfez moi ça !

En balade dans les calanques de Marseille, j’ai été « accrochée » par une odeur délicieuse, un peu miellée… Pas de fleurs à l’horizon, ni tilleul ni acacia, d’ailleurs ce n’est pas la saison, d’où venait donc ce parfum léger ?

Seul candidat restant après inspection : un buisson de salsepareille, effectivement couvert de minuscules fleurs blanches. Ceux qui ont gardé une âme d’enfant se souviennent que la salsepareille est la principale nourriture des schtroumpfs. Ceux qui comme moi ont un jardin sauvage savent aussi que c’est une abominable liane épineuse qui étouffe tous les arbres qui l’entourent, et dont il est quasiment impossible de se débarrasser…

schtroumpfs.jpg

Comme le fait remarquer mon ami Benoît, depuis que les schtroumpfs sont en voie d’extinction, la salsepareille gagne du terrain… Et notons aussi que Peyo (le dessinateur des schtroumpfs) n’a visiblement qu’une idée vague de ce à quoi ressemble vraiment la plante : la forme des feuilles y est (sensiblement en forme de coeur), mais l’allure générale de la plante n’a rien à voir.

images3 8508

images3-8504.JPG

Une vraie nuisible, la salsepareille (sauf pour les schtroumpfs, évidemment !) Mais reconnaissons néanmoins, à la faveur de cette découverte récente, que sa minuscule fleur embaume ! Cette plante porte d’ailleurs bizarrement en même temps des fleurs et des fruits.

images3 8505

images3 8509

Le Grand Emménagement…

Ca bouge à Marseille… La perspective de Marseille 2013 (capitale européenne de la culture) a donné un coup d’accélérateur à certains projets, comme la Cité des Arts de la Rue.
C’est ainsi que la compagnie Generik Vapeur a choisi la date de 10/10/10 pour programmer son déménagement des anciens abattoirs vers ses nouveaux locaux dans la nouvelle Cité.

Date amusante, malheureusement temps de chien, pluie, vent et froid ont dû sérieusement refroidir les volontaires : des 2013 volontaires prévus, nous n’étions en définitive que quelques centaines !

Le principe était de faire une chaîne humaine entre les abattoirs et la cité (2 km). Faute de maillons, chacun s’empara d’un carton, d’un chariot, de quelques accessoires… et en avant marche.

Quelques images d’une journée festive malgré le temps pourri.

generik9jpg.jpg

generik10.jpg
Un îlot de verdure, petit jardin magique au milieu des abattoirs…

generik1.jpg

Quelques images des installations aux abattoirs.

generik3.jpg

generik4.jpg

generik6.jpg

generik11.jpg

generik16.jpg

Rhino attendant réchauffement climatique pour nouvelle vie…

generik7.jpg

La procession se met en marche…

generik5.jpg

A chacun son carton sa valise, son balai !

generik2.jpg

generik8.jpg

generik12.jpg

Sous la pluie, les cartons explosent, mais nous arrivons néanmoins à bon port !

generik13.jpg

generik14.jpg

generik17.jpg

Champagne !

Chiottissime…

Affiche repérée par ma petite maman, concept apparemment étrange (expo photo sur le thème des toilettes), titre « provoc », expo en plein air à la Bastille… Forcément, envie d’aller voir de quoi il retourne.

De fait, 46 photos en grand format, signées de grands photographes (dont Willy Ronis ou Robert Doisneau, mais tant d’autres que je connais moins), proposées par le syndicat d’assainissement des eaux d’Ile de France. Sous chaque photo, un commentaire , drôle, instructif, passionnant. En jeu, bien sûr, le problème de l’eau potable dans le monde.

Mes propres photos ne leur rendent pas justice, entre les reflets et les problèmes de cadrage, mais si elles vous donnent envie d’aller voir l’expo, tant mieux ! En plus c’est gratuit, en plein air, accessible à tout moment, et ça dure jusqu’au 20 octobre. Allez-y, je vous le conseille. Bon, OK, c’est plus facile pour les parisiens, mais pour mes amis provinciaux, si vous passez par Paris, prenez 45 mn pour y aller !

desert1.jpg
Dans un grand parc d’Amérique du Nord, des rangées de cabines attendent le client.

desert2.jpg
Sahara… Titre de la photo : « Mais où est l’eau ? » On pourrait rajouter « mais où est l’électricité ? », ma photo est trop petite, mais sur l’original, on voit bien la douille qui pend sur le côté de la cabine…

gange.jpg
Sur les bords du Gange (un des fleuves les plus pollués du monde), cette image bizarre… (un peu gâchée par les reflets, mea culpa)

homme-femme.jpg

En Tunisie, cette image qui m’a fait rire…

spiderman.jpg
Cette image (très gâchée par les reflets) appartient à une série d’un photographe dont j’ai malheureusement oublié le nom, qui met en scène Spiderman dans différentes scènes de la vie quotidienne. J’aime beaucoup.

theatre.jpg
Dans un théâtre parisien, des rangées d’urinoirs attendant les spectateurs à l’entracte… Que celle qui n’a jamais passé toute l’entracte à faire la queue devant les toilettes lève la main !

J’aurais pu vous parler encore de ces islandais qui collent la photo des banquiers responsables de la débâcle financière de l’île au fond de leur cuvette (défoulement comme un autre…), de ce richissime industriel asiatique qui pose dans ses toilettes en or massif, de ces restaurants asiatiques dont la déco a vraiment un goût de chiottes… tant d’images choc, drôles, belles, tragiques aussi.

Et pour finir, ce commentaire entendu de la part d’un visiteur, devant une photo de Doisneau :  » Ah, ça c’est Robert ! » Ou comment se la péter grave !