Adieu Alain

Share Button
Alain Bashung vient de mourir, et je suis toute triste. J’aime presque tout ce qu’il a fait, je connais la plupart de ses chansons par coeur, j’aime ses textes (même quand ils ne sont pas de lui), j’aime ses musiques, j’aime le climat étrange et décalé de ses chansons, j’aime sa voix traînante et étrange.
Des phrases de ses chansons, en vrac…

 

D’estrade en estrade
J’ai fait danser tant de malentendus
Des kilomètres de vie en rose

J’cloue des clous sur des nuages

Un marteau au fond du garage
J’cloue des clous sur des nuages
Sans échafaudage

Madame rêve d’apesanteur

Des heures des heures

De voltige à plusieurs

Rêve de fougères
De foudres et de guerres
A faire et à refaire

Marcher sur l’eau
Eviter les péages
Juste faire hennir
Ls chevaux du plaisir

Peu à peu tout me happe
Je me dérobe je me détache
Sans laisser d’auréole
Les cymbales, les symboles
Collent
On se rappelle
On se racole
Peu à peu tout me happe

A perte de vue
Des lacs gelés
Qu’un jour j’ai juré d’enjamber

A perte de vue
Des défilés
Des filles à lever
Des défis à relever
Des prix décernés à tes yeux

Elle a jonché d’or et de jade
Ma routine
Elle a jonché de sopalin
Des torrents de larmes

Elle a jonché d’orchidées
L’enfer de ma marelle
Elle a soupoudré de courage
Mes limbes
Elle m’a arraché
Un sourire
Elle m’a dit polie
Polissons ces gravillons

Et puis cette chanson, peut être bien ma préférée…

Aucun express ne m’emmènera vers la félicité
Aucun tacot n’y accostera
Aucun Concorde n’aura ton envergure
Aucun navire n’y va
Sinon toi

Aucun trolley ne me tiendra
Si haut perché
Aucun vapeur ne me fera fondre
Des escalators au chariot ailé
J’ai tout essayé
J’ai tout essayé

J’ai longé ton corps
Epousé ses méandres
Je me suis emporté
Transporté
Par-delà les abysses
Par-dessus les vergers

Délaissant les grands axes
J’ai pris la contre-allée
Je me suis emporté transporté

Aucun landeau ne me laissera
Bouche bée
Aucun walhala ne vaut le détour
Aucun astronef ne s’y attarde
Aucun navire n’y va
Snon toi

Tu vas me manquer, Alain…

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *