2 petits bijoux de livres

Share Button
OK, en ce moment je ne vous sature pas sous les articles, mon BlogRank est redescendu à 1, et même mes plus fidèles lecteurs ont perdu espoir…
Il faut dire que je travaille beaucoup trop, que du coup je n’ai plus le temps de lire, plus le temps de sortir, et que fatalement, mes chances de croiser le livre / le spectacle dont je dois immédiatement faire connaître au monde les qualités exceptionnelles sont réduites d’autant…
Si l’on ajoute que j’ai décidé de me débarrasser enfin des ces 6 kilos insidieusement accumulés sur ma silhouette au cours des dernières années  – et que donc, je ne mange plus – ce n’est pas non plus de mes dernières trouvailles culinaires que je vais pouvoir vous entretenir !
Heureusement, ont quand même croisé mon chemin deux livres qui n’ont rien en commun, si ce n’est un solide optimisme, je dirais même un sacré amour de la vie.Le premier s’appelle « La Tête en Friche » de Marie Sabine Roger, aux éditions du Rouergue.L’amitié improbable qui se crée entre Germain, quasi analphabète, et Marguerite, ancienne prof, Camus et un dictionnaire. C’est très drôle (au bout d’un moment, il a fallu que je me batte pour garder mon livre, à force de m’entendre rire toute seule, toute la famille voulait me le piquer), émouvant, plein d’espoir et pas gnangnan pour un sou.

Le deuxième est très drôle aussi, dans un registre moins familier, puisque mâtiné de science fiction. Il est signé Terry Pratchett et Neil Gaiman, nous parle de l’arrivée imminente de l’Apocalypse et s’appelle « De bons Présages« .

C’est souvent à se tordre, suffisamment déjanté pour que l’on soit surpris à chaque page, mais en même temps assez classique pour être très facile à lire.
Rampa et Aziraphale ont été respectivement mandatés par le Diable et par Dieu pour surveiller la terre. Quand arrive le jour de l’Apocalypse, ils se rendent compte qu’ils n’ont aucune envie de voir disparaître la terre où la vie est quand même bien plus agréable qu’en enfer ou au paradis.
Truffé de personnages incroyables auxquels on croit dur comme fer, guidés par les présages toujours exacts  mais parfois difficiles à interpréter d’une sorcière brûlée par l’inquisition, ce livre nous propulse jusqu’à l’inéluctable fin …

A lire même si vous n’aimez ni la SF ni la Fantasy.

Share Button

Une réflexion au sujet de « 2 petits bijoux de livres »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *